Fernand Pouillon, architecte méditerranéen

Neuf

Techniques

L’ouvrage Fernand Pouillon, architecte méditerranéen (1912-1986), correspond aux actes augmentés du colloque de Marseille qui s’est déroulé les 29 et 30 mars 1996. Celui-ci avait réuni à l’initiative de Jean-Lucien Bonillo, professeur à l’école d’architecture de Marseille-Luminy et directeur du laboratoire INAMA, un collège d’experts de l’œuvre de Fernand Pouillon. Les contributions à ce colloque sont à la base de cet ouvrage qui se compose de vingt et un articles et d’un inventaire de l’œuvre de l’architecte. Il apporte des informations détaillées sur le travail de Fernand Pouillon en France et en Algérie, ainsi qu’une analyse inédite de la personnalité complexe de l’homme et du professionnel.
Le premier chapitre présente ainsi une vision synthétique des rapports entre l’œuvre et l’homme et réévalue la justesse et la modernité de son projet architectural et social dans le contexte de la période des Trente Glorieuses.
Le deuxième chapitre, retrace les différentes étapes et lieux successifs d’inscription de son œuvre architecturale et urbaine (Provence, région parisienne, Algérie).
Le troisième chapitre aborde sous différents angles les rapports entre tradition et modernité dans le travail de l’architecte : connaissance et expérimentation des matériaux, pensée constructive, engendrement du projet dans l’histoire et la géographie des lieux, recours aux arts appliqués.
Le quatrième chapitre, traite des choix faits par Fernand Pouillon dans l’exercice de son métier. Il met en évidence les raisons historiques et la dimension critique de ses manquements au code déontologique de la profession.
Le cinquième chapitre est centré sur la dimension romanesque de sa vie et de sa production. Il explore les conditions du procès et plus généralement l’image de l’homme public ainsi que son activité d’écrivain et d’éditeur.
Le sixième chapitre évalue l’œuvre architecturale par l’analyse monographique de quelques ensembles, les conditions de leur réalisation, l’examen de leur réception et de leur évolution dans le temps. Sont évoqués la rationnalité de la démarche de conception et le rapport dans les réalisations, de l’architecte aux architectures du passé, monumentales ou plus ordinaires, ainsi que la valeur patrimoniale de son œuvre aujourd’hui.
Le septième chapitre propose enfin, un inventaire exhaustif de l’œuvre construite et dessinée.
Cet ouvrage est le premier d’une collection dirigée par Jean-Lucien Bonillo qui aura pour thématique l’art, l’architecture et la ville en Méditerranée.

59,45 € TTC

Fernand Pouillon, architecte méditerranéen Agrandir l'image