Editorial

963

Pierre Actual n°963 septembre 2017

le patrimoine en Bern...

La nomination, par le Président de la République, de l’animateur télé Stéphane Bern, comme Monsieur Patrimoine, annoncée à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, n’a pas manqué de faire réagir.

Evidemment, beaucoup se posent des questions sur les compétences de l’animateur dans le domaine du patrimoine, regrettant que ce poste n’ait pas été confié à un vrai spécialiste.

Certains reprochent une nomination venue récompenser un courtisan, lui-même spécialiste des têtes couronnées... D’autres encore, mauvaises langues, se félicitant par contre d’ainsi, peut-être, moins le voir à télé...

Ne jugeons pas à priori. La démarche du Président vise le coup médiatique tout de suite, et à plus long terme, la capacité de Stéphane Bern à médiatiser le Patrimoine, et l’ensemble de ses problématiques.

Un spécialiste du patrimoine qui alerte l’opinion sur un thème particulier n’a que peu de chance d’être entendu. Stéphane Bern sûrement beaucoup plus. Au-delà de l’anecdote médiatique, la prise en compte au plus au niveau de l’Etat des problèmes du patrimoine est déjà une avancée, à laquelle il faut ajouter l’action directe du Groupement des Entreprises de Monuments Historiques, auprès de Mme Nyssen, Ministre de la Culture, à l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Il était notamment question de formation et de financements.

Au moins, la nomination de Stéphane Bern ne coûtera rien, puisque l’animateur mènera sa mission bénévolement, mission qui commencera par un inventaire du grand comme du petit patrimoine en péril, et qui se poursuivra par la recherche de nouveaux moyens de financement... pour que le patrimoine et sa valorisation ne restent pas en berne ?

0,00 € TTC

Agrandir l'image