éditorial

995

n°995 7-8/2020

quand le soi-disant économique, discrédite le politique...

Au lendemain de la visite du Président de la République chez Sanofi près de Lyon, et des annonces de soutien au grand laboratoire, pas moins de 200 millions d’euros quand même, ce dernier annonçait 1 000 suppressions de postes !

Au lendemain de la vague verte aux élections municipales et de la pandémie de Covid-19, qui a mis tout le monde d’accord sur la nécessité de réindustrialiser et de consommer local, le projet d’extension du tramway parisien, entre la porte d’Asnières et la porte Dauphine, devrait être réalisé en totalité, en granit... espagnol, au mépris des offres déposées par les granitiers français.

On sait déjà que le maître d’ouvrage a tous les arguments pour justifier son choix, et les granitiers espagnols ainsi que leurs agents en France ne font que leur boulot. Mais si les élus parisiens avaient des “cojones”, comme disent nos amis espagnols, ils stopperaient tout et reconsidèreraient les offres, par exemple en donnant au critère environnemental beaucoup plus de poids que celui du prix. D’autant plus qu’une étude économétrique du chantier démontrerait que si le maître d’ouvrage fait peut-être une économie de trésorerie, la France dans son ensemble s’appauvrit ! Et que représente en pourcentage du montant global des travaux, le différentiel entre le prix du granit espagnol et celui du granit français ? Sans doute pas grand chose, alors que les conséquences sur l’industrie française sont elles bien réelles.

Evidemment il ne se passera rien et les granitiers français, pour la énième fois, regarderont depuis leurs Bassins de production respectifs, passer les camions en provenance de l’autre côté des Pyrénées... Des camions qui, ne l’oublions pas, consomment et polluent d’autant plus qu’ils viennent de loin... tout ce que combattent nos élus dans leurs discours, mais malheureusement, souvent, seulement dans leurs discours.

Pour la énième fois aussi nous rappellerons qu’il n’est pas question de tout vouloir faire avec de la pierre française, mais que dans la période que nous traversons, une commande publique un peu plus citoyenne ne ferait pas de mal à nos industries, et encore moins au moral de nos industriels.

Guy Mollet a dit il y a longtemps que la France avait la Droite la plus bête du Monde, on pourrait sans doute aujourd’hui élargir très largement le cercle...

0,00 €

Agrandir l'image