Editorial

989

n°989 1/2020

la nouvelle image d’Epinal...

La Fontaine de la Place de l’Atre à Epinal, qui, dans le cadre du concours d’architecture Construire en Pierre Naturelle, a reçu le Prix Spécial du Jury (cf p. 28), synthétise beaucoup de ce que l’on peut souhaiter à la filière pierre française en 2020.

D’abord la capacité à répondre mieux que le reste du monde à un projet complexe, dans un matériau extrait et transformé à proximité du chantier. Ensuite, associer dans sa conception/réalisation des jeunes en formation et boucler ainsi un cercle particulièrement vertueux.

La ville d’Epinal s’est potentiellement dotée d’une nouvelle image, contemporaine et responsable, très exactement ce que la filière pierre peut et doit revendiquer.

Le Salon Rocalia, sur lequel nous revenons très largement dans ce numéro (cf. p.38), a lui aussi contribué à montrer une image totalement dépoussiérée de la filière, et dans le contexte sanitaire actuel ce n’est pas qu’une simple formule journalistique.

Grâce à l’engagement de tous les acteurs, exposants, visiteurs, intervenants dans les animations et conférences, chacun dans leur spécialité, Rocalia a montré le haut niveau qualitatif que peut proposer la filière pierre naturelle. Et Rocalia n’est pas un concours de beauté. Ce que les professionnels ont présenté pendant trois jours à Lyon, c’est seulement leur meilleur profil.

Nous avons ainsi terminé l’année définitivement rassurés sur l’état de notre filière, qui travaille, investit, essaye d’embaucher... se démène et se développe.

Et si nous devions lui donner une note, on ne serait pas si loin du 20/20...

Très belle année à tous !

0,00 €

Agrandir l'image