Marbres, de carrières en palais

Neuf

Matériaux

Ce livre conte le voyage du marbre à travers la lumière, depuis sa périlleuse extraction dans les carrières jusqu'à ses applications les plus prestigieuses dans l'architecture et les oeuvres d'art. Pascal Julien retrace avec talent et vivacité l'histoire oubliée des carrières de France qui furent assidûment recherchées et exploitées par les souverains, de la Renaissance aux Lumières, en France comme en Italie. Cette histoire est celle d'une ambition qui a permis à Louis XIV, grâce aux ressources nationales fièrement revendiquées, de prétendre à l'éternité en parant Versailles des roches les plus précieuses, ou encore aux sculpteurs et architectes italiens d'élaborer les décors de Saint-Pierre de Rome en conjuguant l'esthétique d'une époque à la symbolique d'un lieu sacré. Marbres, de carrières en palais, décrit les marbres d'après la littérature philosophique, savante et religieuse, mais aussi à partir des techniques utilisées par les carriers et les marbriers sur la roche brute. L'auteur y évoque également le geste créateur qui s'épanouit dans les statues et les monuments, les sanctuaires et les palais, déployants ainsi de fascinants jeux de matière et de lumière. Professeur d'histoire de l'art à l'université de Toulouse-Le Mirail, Pascal Julien a mené ses recherches sur les marbres dans le cadre du Laboratoire d'archéologie médiévale méditerranéenne (CNRS - Université de Provence) et de l'Ecole française de Rome. Il a organisé un colloque au château de Versailles en 2003, consacré à l'utilisation des marbres dans les palais d'Europe, puis un autre à Rome en 2004 qui portait sur leur emploi dans les décors religieux. Jean-Claude Lepert illustre depuis une vingtaine d'années la plupart des travaux de Pascal Julien. Il a ainsi participé à de nombreux articles et à des catalogues d'expositions. Au sommaire de Marbres, de carrières en palais. Chapître 1 - Des croyances à la science Pierres fabuleuses, vivantes et imagées : Les fables minérales, des lapidaires païens aux pères de l'Eglise ; De la végétation des marbres ; Les images pétrifiées, prodiges de la nature. Couleurs d'identité : Mystique des gemmes, exaltation des marbres ; Matérialité de la lumière et spiritualité de la couleur ; Le sépulcre et la colonne : l'immuable et la puissance. Le matériau royal du règne minéral : La statue dévoilée, ou l'emploi souverain ; Une Antiquité polychrome ; Des ressources nouvelles. Chapître 2 - Des marbres et des Rois De Henri II à Louis XIII, la quête des marbres, jaspes et porphyres : La manne pyrénéenne ; Dominique Bertin, conducteur du marbre pour le roi ; Pierre Souffron, architectes des marbres ; Les carrières de Rouge Languedoc. La politique royale sous le règne de Colbert : Les hommes de Colbert ; Commis & compagnies sous Louvois ; Colbert de Villacerf et l'institution de carrières royales ; La règlementation d'Hardouin-Mansart. Le département des marbres du Roy au XVIIIè siècle : Le duc d'Antin et l'honneur de nos Pyrénées ; Le marquis de Marigny et les abus à détruire ; La poursuite du blanc statuaire. Chapître 3 - Geste du marbre La roche, le geste & l'outil : Du bonheur des apparences aux agréments du découvert ; Evaluer, extraire et outiller ; Des blocs “proprement taillez”, marqués et façonnés. Un parcours d'épopée : Le périple terrestre : de chemins en charrois ; Le flottage des marbres : escalaldeuses rivières et canal royal ; Blocs en stock : des ports à Paris. Chapître 4 - Une rhétorique de la splendeur Le temps des joyaux : Devenir poli, devenir brillant ; Portails et murailles, de pierres enrichis ; Des cheminées aux couleurs du feu. Les parures de Dieu : Offrandes de pierres, dures et célestes ; Les colonnes et l'autel ; Le sang de Saint-Pierre. Versailles ou les marbres couronnés : Préciosités géométriques, de Le Vau à Le Brun ; Le bel accord d'Hardouin-Mansard ; Le roi de marbre. Epilogue Carte des carrières ; Echantillons de marbres ; Sources & bibliographie ; Index des noms propres

44,50 € TTC

Marbres, de carrières en palais Agrandir l'image