"Laissez nous travailler", le cri d'alerte du Choix Funéraire

Philippe Martineau, directeur général délégué du Choix Funéraire, alerte les élus sur les problèmes rencontrés par les entreprises funéraires dans l'accomplisssement de leur métier :

Notre enseigne «Le Choix Funéraire» est le premier Réseau Coopératif National Indépendant de

marbriers Pompes Funèbres sur le Territoire, composé de plus de 600 points d’accueils familles et 2 500

Collaboratrices et Collaborateurs.

Nous vivons au plus profond de nous ce que ressentent vos administrés et vous-mêmes, car nous vous

avons accompagnés dans les grands moments de notre histoire, et notamment, lors de la canicule de 2003

où nous étions parfois très seuls à vos côtés quand de nombreux acteurs ont souhaité exercer leur droit de

retrait.

Nous sommes à nouveau dans un moment fort de notre histoire commune.

C’est pour cela que Nous Vous Lançons un Cri d’Alerte : « Laissez-nous travailler »

• Ne fermez pas vos cimetières, c’est illégal, laissez-nous intervenir sur déclaration préalable dans

vos communes, en respectant les gestes barrières pour pouvoir travailler sereinement (ouverture de

caveaux, gravures, pose monuments…)

• Mettez fin temporairement à l’obligation de déclaration de décès et d’autorisation de fermeture de

cercueil pour pouvoir procéder à une mise en bière immédiate dans vos communes pour les opérations

du Samedi après-midi, la nuit et le Dimanche.

• Faites appliquer tant que faire se peut des procédures de dématérialisation des autorisations de

fermeture de cercueil et les autorisations de crémation la semaine ; Tout en ne déléguant pas la

surveillance des opérations funéraires par les autorités de Police mais simplifiez là.

• Faites réouvrir les réseaux d’eau dans vos cimetières pour que décemment nous puissions protéger

nos familles et nos Equipes en leur permettant de se laver les mains

• Mettez à disposition dans toutes les communes de France comme le prévoit la Loi « des caveaux

provisoires » ou dépositaires pour permettre de déposer un défunt dans un cercueil hermétique dans

l’attente du retour à une situation plus favorable pour organiser des obsèques correspondants aux

souhaits du défunt de ce dernier et de sa famille.

Enfin, dans les zones très impactées comme l’Est de la France, aujourd’hui, sachez que nos Equipes font le

maximum, certains Opérateurs Funéraires ont fermé faute de personnel !

Demandez aux Autorités Préfectorales de ce secteur de faire venir du personnel militaire pour aider nos

porteurs, car eux aussi comme le personnel soignant et bien d’autres, femmes et hommes sur le Territoire,

sont des gens Merveilleux ! Mais ils sont fatigués.

Aidez-nous en prêtant attention à cette lettre et mettant en place les procédures qui s’imposent.


Contacter la rédaction au téléphone 04 72 24 89 33 et par mail à info@pierreactual.com