L'Art de la construction en pierre sèche : savoir-faire et technique labellisé Patrimoine culturel immatériel de l'humanité

Réuni à l’Île Maurice le 28 novembre 2018, le XIIIème Comité de l’UNESCO a reconnu l'art de bâtir en pierres sèches Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité, “pour la plus grande joie des usagers, artisans, artistes, aménageurs et chercheurs qui mettent en place et étudient ces structures, humbles mais essentielles pour les terres et les sociétés rurales dans le monde entier” nous explique Claire Cornu, Chargée de mission bénévole à la Fédération Française des Professionnels de la Pierre Sèche. Initiée en 2011 en France, la demande de cette labellisation associe huit pays européens (Chypre, Croatie, Espagne, France, Grèce, Italie, Slovénie, Suisse). Réuni autour de la conscience de la diversité locale et de l’uniformité structurelle universelle de la pierre sèche, ce réseau n’est ni exhaustif, ni clos. La mise en réseau s’est faite par le biais d’une association internationale (SPS) qui fête cette année ses 20 ans d’existence légale. Les acteurs ont su répondre positivement aux critères de l’UNESCO et la convaincre des avantages de la pierre sèche pour l’environnement, la biodiversité, la coopération et les échanges matériels et culturels entre groupes humains. La nomination honore et réjouit les communautés qui pratiquent, utilisent, transmettent et étudient la pierre sèche et nous donne l’élan nécessaire pour optimiser la tradition et inventer des pratiques innovantes. Tous les acteurs remercient l’UNESCO pour cette distinction qui équivaut à la pérennisation dans la transformation, tant de la technique que de ses implications sur l’aménagement territorial et les modes de vie.

Le Conseil d’Administration de la Société scientifique internationale pour l'étude pluridisciplinaire de la Pierre Sèche (SPS) :
Michelangelo DRAGONE, Président, architecte, Alberobello, Pouilles, Italie / Ioulia PAPAEFTYCHIOU, Vice-Présidente, architecte, Kos, archipel du Dodécanèse, Grèce / Richard TUFNELL, formateur murailler, Angleterre / Ada ACOVITSIOTI-HAMEAU, Secrétaire Générale, anthropologue, le Val, Var, France / Antonia THEODOSIOU, architecte ingénieur environnement, Nicosie-Aglantzia, Chypre / Agustin PESTCHEN, architecte, Ciutadella, Minorque, Iles Baléares, Espagne / Claire CORNU, architecte-urbaniste, Avignon, Vaucluse, France / Urs LIPPERT, artisan murailler, Evilard, Suisse.