CNOF : une séance décisive

Le CNOF est convoqué le 1er mars pour une longue séance de travaux. Il y sera question, pour une dernière fois faut-il le souhaiter, des textes visant à réformer le statut administratif des cercueils et de leurs capitons. Une solution rapide a été trouvée pour les stimulateurs cardiaques implantés profondément, elle s’imposait et troublait légitimement les familles. Dans cette séance arrive une profonde réforme de la pratique thanatopraxique. Là aussi le coup était annoncé. Le modèle de certificat de décès, la liste des maladies contagieuses et la digitalisation du certificat de décès sont aussi à l’ordre du jour. Voilà un important programme …